A percussion

Afficher tous les 10 résultats

Filtres:
  • Colt navy arm...

    Colt Navy sans clavette des années 70 avec chien raccourci et un deuxième canon de 2″

    110.00 €
  • derringer cal...

    derringer cal 36 en bon état

    100.00 €
  • Lot pistolets...

    lot de pistolets à broche à restaurer

    80.00 €
  • PISTOLET DOUB...

    PISTOLET DOUBLE A PERCUSSION

    60.00 €
  • pistolet Le G...

    Pistolet LE GAULOIS ,très bon état avec son étui cuir de russie . Plus de photos sur demande , donnez moi votre adresse.

    1,200.00 €
  • PISTOLET MANC...

    Pistolet d’essai 1856 à destination Militaire Manceaux Vieillard modèle 1862 fabriqué à 25 exemplaires, cet exemplaire est numéroté 22. Belle patine homogène sans oxydation ni atténuation des marquage et poinçons, Manufacture Impériale de Châtellerault bien prononcé sur la platine, J Manceaux Breveté SGDG frappé à l’arrière de la culasse.

    Mécanisme complet et fonctionnel sans jeu avec toutes pièces d’origine au même numéro, deux vis marquée 16, poinçons de contrôleur bien présents sur chaque pièce, canon frappé JM dans un oval pour J Manceaux, D sous couronne du contrôleur Delmotte, M étoilé pour le pontet et sa bride, B sur le chien M sur l’embouchoir, P sur la calotte et la platine, G et B sur les vis. Canon rond rayé miroir long de 160mm sans la chambre, organe de visée avec cran hausse sur le sommet du levier de culasse et point de mire en grain d’orge sur l’embouchoir. Crosse en noyer réceptionnée, petites traces de manutention sans accident.

    Cette pièce exceptionnelle dont peu d’exemplaire ont survécu est à découvrir dans un superbe état de conservation fut produit par la sa très grande rareté lui donne de ce fait une place d’’exception dans une collection d’armes réglementaires Françaises. Ces pistolets furent testés dans le 1er régiment de chasseurs d’Afrique, leur production a été abandonnée au profit du système Chassepot bien plus fiable, peu sont connus dans les musés ou les collections privées.

    En juin 1858, les armuriers parisiens Manceaux et Vieillard déposent un brevet, complétant une invention qu’ils avaient élaborée en 1856, concernant un système de chargement par la culasse pour les armes portatives. L’infortuné Arcelin vient juste d’être repoussé, la nouvelle arme tombe à point; l’Empereur, par l’intermédiaire du ministère de la Guerre, commande trois prototypes aux inventeurs. L’expérimentation en est encourageante, au point qu’une série d’armes d’essai est mise en fabrication à la Manufacture de Châtellerault, cette série comportait l’ensemble des types d’armes d’un système adoptable, soit : cinquante fusils d’infanterie, cinquante carabines de chasseur, cinquante mousquetons de cavalerie et vingt-cinq pistolets. Toutes ces armes, prêtes en 1862, durent passer par les ateliers des inventeurs avant la livraison, car le système d’obturation était d’une mise au point très délicate. Il est certain que Manceaux et Vieillard sont, tout au moins en France, des novateurs en matière d’obturation, malgré une rigueur technique du système Manceaux-Vieillard, c’est le système Chassepot qui sortira vainqueur pour des raisons pratiques évidentes de sa rondelles d’étanchéité facilement remplaçable.

    8,800.00 €
  • RARE LILIPUT ...

    Superbe petit pistolet Liliput cal 4,25 mm à l’état neuf, vendu avec sa notice et sa boîte d’origine (Rarissime !)

    !!! PROMOTION EXCLUSIVE BROCARMES !!!

    3,200.00 € 2,780.00 €
  • REVOLVER KERR

    vends revolver à percussion Kerr utilisé par l’armée confédérée

    2,750.00 €
  • Trés beau et...

    Trés beau et rare revolver Remington 1863 new modéle police.

    Longueur totale 298mm,longueur du canon 165mm.

    Fonctionement en simple action

    Capacité 5 coup,calibre 36 a percussion cartouche papier a amorcage séparé.

    Etat externe:revolver nickelé d’origine a 25% avec une trés belle patine virant au tabac du aux ans ,avec des angles bien vif non repoli ou retouché,le marquage de patent de 1858 Remington & Son Ilion .US. new modéle est admirablement bien nette sur le dessus du canon ,ses parties métaliques sont non oxydées avec juste quelques traces de chocs externe au talon de la crosse,celui çi est numéroté 4335 sous les plaquettes de crosse coté gauche et avec la méme numérotion sous le canon,le pontet est en suite en laiton ave encore des restant de nickelage d’origine présent et poiçonne J du coté gauche,l’ensemble est bien homogéne et en trés bel état de conservation.

    Mécanisme, avec ressort bien ferme et avec une excellente indexation et vérrouillage sur chaque chambres du barrillet,les cheminées sont d’origines et non matées en trés bel état ce beau revolver a un fonctionement irréprochable sans aucun jeu détente préssé,son entrefer est quasi nul 0,3.

    Canon huit pans avec mire laiton avec de trés belle rayures interne sans usure bien nette et a l’état miroir,rare dans cet état ce revolver ayant vraisemblablement trés peu tiré et ayant été admirablement entretenu au court des ans.

    Plaquettes de crosse noyer ,bien d’origines en trés bel état juste un trés leger manque sur celle de droite au busc de la crosse.

    Conclusion,Trés beau et rare revolver Remington 1863 new modéle police, produit par la maison Remington de 1863 a 1865 a peine deux année a raison de 18000 exemplaires produit,ce revolver est numéroté 4335 donc début de production et il est rare dans rencontré un en collection dans un si bel état de conservation hestétique,mecanique et avec un canon dans cet état,ces revolvers a usage de police furent de plus beaucoup moins produit que leur homologues pour la navy et l’US army a destination militaire,ce qui en font une piéce d’exception dans une collection d’arme US de la fin DU XIXeme

    2,400.00 €